Comment fonctionne une boîte de vitesses automatique ?

La majorité des voitures modernes neuves sont équipées d’une boîte de vitesses automatique. Du coup, elles deviennent le choix principal des conducteurs grâce à leurs nombreux avantages face à la boîte manuelle. Pour profiter parfaitement de votre voiture automatique, il est important de comprendre son mode d’emploi pour une utilisation optimale.

La signification des lettres PRND sur une boîte de vitesses automatique

Avant d’appréhender le fonctionnement de la boîte de vitesses automatique, il est essentiel que vous ayez d’abord une notion sur la signification des lettres qui sont mentionnées.

A lire également : Les critères à prendre en compte pour choisir la meilleure voiture pour la campagne

En effet, l’usage de la boîte automatique consiste à manier le levier de transmission qui affiche les différentes positions de conduite. Elles sont représentés par l’inscription P, R, N, D et correspondent à des fonctions différentes.

P (park ou position de parking) : ce levier a pour rôle de mettre le véhicule à l’arrêt en bloquant mécaniquement la transmission. Par conséquent, les roues sont aussi bloquées.

Lire également : Voitures électriques : bénéfices, limites et avancées technologiques récentes

R (reverse) : cette position vous signifie la marche arrière de votre voiture.

N (neutre) qui veut dire point mort. Cette position permet aux roues de rester débloquées. Elle est donc utilisée en cas de court arrêt avec le frein à main.

D (drive) qui signifie faire démarrer la voiture ou actionner la marche avant du véhicule. Dans cette position, si vous lâchez le frein, la voiture avance toute seule.

Boîte de vitesse automatique : le mode de fonctionnement

La présence d’une boîte de vitesses automatique dans une voiture change considérablement les réflexes et les habitudes du conducteur. Avec cette nouvelle technologie, vous devez oublier l’usage de votre pied gauche. Désormais, il faut utiliser uniquement le pied droit pour passer d’une pédale à une autre.

Mettre en marche le moteur avec la boîte automatique

Pour allumer le moteur de votre voiture, vous devez nécessairement placer le levier de vitesse en position P ou N. Ensuite, avec votre pied droit, appuyez sur la pédale de frein et insérer la clef de contact pour lancer le moteur. Vous pouvez aussi appuyer sur le bouton démarrage à ce niveau pour activer le moteur de votre voiture.

Démarrer la voiture

Pour démarrer votre véhicule, vous devez toujours maintenir votre pied sur le frein. Mettez le levier de vitesse de votre voiture sur la position Drive (D) pour avancer ou R pour reculer. Vérifiez si le frein à main est bien désactivé puis relâchez progressivement votre pied de la pédale de frein.

Le véhicule devrait commencer par avancer lentement ou reculer si vous avez opté pour la position R. Il vous revient maintenant d’appuyer sur l’accélérateur afin d’ajuster votre conduite. Pour rappel, vous ne devez jamais utiliser votre pied gauche dans une voiture automatique. C’est le même pied droit qui doit jouer le rôle d’accélérateur et pédale frein.

Sur la route

Sur la route, vous n’aurez plus besoin de passer des vitesses. Il revient à votre véhicule de gérer cela tout seul grâce à sa boîte de vitesses automatique. Du coup, vous pouvez être plus attentif à la circulation et bien maintenir votre volant. C’est l’un des avantages principaux de la boîte automatique. Les voitures automatiques exigent un freinage assez important que les voitures manuelles. Pour cela, vous devez freiner avec instance lorsque la situation l’oblige.

L’arrêt de la voiture

Pour mettre le véhicule à l’arrêt, vous devez retirer votre pied-droit de la pédale d’accélérateur. Ensuite, placez-le sur la pédale du frein puis appliquez une pression progressive jusqu’à votre arrêt total. Positionnez le levier de vitesse en mode P pour bloquer la transmission. Coupez le contact avant de sortir de votre véhicule.

Les avantages et les inconvénients d’une boîte de vitesses automatique

Bien que la boîte de vitesses automatique offre une expérience de conduite plus agréable et moins fatigante, elle présente aussi des avantages et inconvénients.

Pour commencer, l’un des principaux avantages d’une boîte automatique est qu’elle permet une conduite plus fluide. Effectivement, ce type de transmission est capable de changer les rapports sans à-coup, tout en adaptant son régime moteur pour garantir un confort maximal au conducteur. Il n’est donc pas nécessaire de passer constamment les vitesses, ce qui réduit considérablement le stress du conducteur sur la route.

Il faut noter que la boîte automatique consomme moins d’énergie comparée à une transmission manuelle. Cela s’explique par le fait que cette dernière nécessite beaucoup d’énergie pendant les phases d’embrayage et de changement des rapports qui ne sont pas nécessaires dans le cas d’une boîte auto.

Malgré ces nombreux avantages offerts par la technologie de transmission automatisée, il y a aussi quelques points faibles. Toutefois, avec un tel système, vous pouvez avoir l’impression que votre voiture se traîne ou bien même perdre certaine puissance lorsqu’il faut doubler ou accélérer brusquement devant un danger imminent.

Un autre inconvénient est lié aux coûts élevés pour entretenir cette technologie avancée. Effectivement, si jamais votre boîte automatique tombe en panne, vous risquez alors de dépenser une somme assez considérable afin qu’elle soit remplacée ou bien réparée correctement.

Le poids de la boîte automatique est aussi plus élevé que celui d’une transmission manuelle. Cela peut avoir un impact sur la consommation de carburant et donc engendrer des coûts supplémentaires pour les propriétaires de voitures équipées d’une telle technologie.

Pensez bien à la transmission, ainsi qu’à vos propres besoins en matière de conduite.

Comment entretenir une boîte de vitesses automatique pour prolonger sa durée de vie

La boîte de vitesses automatique est un composant important de votre voiture qui nécessite un entretien régulier pour garantir sa durabilité. Voici donc quelques astuces simples pour aider à prolonger la vie de votre boîte automatique et éviter des coûts importants liés aux réparations.

Il faut éviter les accélérations brutales et les freinages brusques. Les abrupts changements de vitesse peuvent causer une pression excessive sur la transmission et engendrer une usure plus rapide. Il en va de même pour le fait de rouler constamment à basse vitesse ou au ralenti : cela peut aussi être dommageable pour l’état général du mécanisme.

Il faut aussi surveiller attentivement les niveaux d’huile via la jauge dédiée, tout comme on contrôle ceux du moteur régulièrement. Un niveau trop bas peut provoquer des frottements excessifs entre les composants internes, ce qui pourrait éventuellement endommager sévèrement ces derniers.

Une autre tactique courante mais efficace consiste à effectuer régulièrement un rinçage complet du système avec un liquide de nettoyage approprié. Cela permet d’éliminer les dépôts et les contaminants accumulés dans la boîte automatique, ce qui contribue grandement à prolonger sa durée de vie.

Il faut vérifier périodiquement l’état des pièces mécaniques telles que les joints d’étanchéité ou encore le convertisseur pour s’assurer qu’ils sont en bon état et remplacer ceux endommagés si nécessaire. Une inspection minutieuse effectuée par un professionnel peut aussi être une option intéressante.

Une boîte automatique bien entretenue peut durer très longtemps tout comme votre voiture en général. Il est donc recommandé de faire attention aux signaux envoyés par cette dernière afin d’intervenir rapidement sur d’éventuels problèmes rencontrés !

vous pourriez aussi aimer