Quelle assurance pour un vélo électrique ?

Vous disposez d’un Vélo à Assistance Électrique (VAE). Sachez que pour le mettre en circulation, il vous faudra l’assurer. Cependant, vous ignorez pour quelle assurance souscrire. Eh bien, pour vous aider dans votre choix, lisez cet article.

Pourquoi souscrire à une assurance pour votre vélo électrique ?

Les vélos électriques entrent dans la catégorie des cyclomoteurs. Car, leur usage implique le port de casque, des gants, l’interdiction de rouler sur les pistes cyclables. Aussi, ils font l’objet d’immatriculation et de souscription à une assurance. En ce qui concerne ce dernier point, c’est une obligation. Et son non-respect est passible d’amende pour défaut d’assurance. Aussi, si vous n’assurez pas votre VAE, votre permis sera : suspendu ou annulé. En outre, il vous sera : interdit de le passer pendant les 3 prochaines années. A contrario, votre vélo peut être confisqué ou alors, vous ferez des travaux d’intérêt général.

A découvrir également : Vélo électrique : l'assurance est-elle obligatoire ?

Soulignons que l’assurance vous protège, et ce, en cas d’accident de la circulation. À ce titre, vous serez indemnisé pour les dommages corporels et matériels que vous avez subis. Aussi, acquérir un vélo électrique représente un investissement non négligeable. Donc, l’assurer est chose normale afin d’être indemnisé en cas de perte ou vol ou de dommages. Pour le système antivol, il convient de souligner qu’il faut respecter le type d’antivol recommandé par l’assureur. Aussi, il y a certains assureurs qui exigent la mise en place de deux antivols.

Lire également : Quel est le prix moyen d'une assurance pour un jeune conducteur ?

Pour quelle assurance souscrire pour votre vélo électrique ?

Pour un vélo électrique qui fonctionne avec moteur auxiliaire et assistance au pédalage, une assurance n’est pas obligatoire. En effet, la condition requise est que le vélo ne puisse pas fonctionner de manière autonome. Dans ce cas, l’assurance familiale suffit largement pour couvrir les dommages créés aux tiers. Cependant, lorsque le moteur de votre vélo est autonome, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance. Dans ce contexte, c’est l’assurance responsabilité civile cyclomoteur qui est : recommandée. Cela vous autorisera à conduire sur les voies publiques. Aussi, vous avez la possibilité de souscrire à une assurance vélo.

Dans ce cas de figure, vous êtes : protégés contre le vol ou la perte et les dommages de votre vélo. Soulignons qu’un vélo électrique avec une assistance au pédalage pouvant aller jusqu’à 45 km/h peut facilement être assuré. Il y a également la Garantie Accident Macif. En effet, cette garantie vous protège pour vos propres blessures. Il peut s’agir d’une chute entrainant une invalidité. En fait, cette garantie est une assurance qui couvre les accidents de la vie privée comme ceux de la circulation. Et ce, en tant que piéton, cycliste ou automobiliste. Rapprochez-vous donc des compagnies d’assurance pour plus de détails surtout sur les coûts.

vous pourriez aussi aimer