C’est quoi un serrage moteur ?

Les motos constituent un moyen de déplacement très utilisé dans le monde. Elles arrivent parfois à dépanner les conducteurs même lorsqu’elles ne sont pas en état. Cependant, il peut arriver que le moteur d’une moto serre, ce qui la bloque. C’est quoi un serrage moteur ? Cet article vous présente cette panne de moto dans son intégralité.

Définition et causes d’un serrage moteur

Lorsque le piston d’un moteur surchauffe et se bloque dans le cylindre, on parle de serrage moteur. Si le piston de votre moteur est neuf, il peut y avoir facilement serrage du moteur. Ceci est possible dans le cas où vous feriez tourner votre moteur à une vitesse élevée quelques instants après le changement du piston. Aussi, le serrage moteur peut aussi provenir des segments.

Lire également : Le casque LS2 Modulable, un casque de moto polyvalent

En effet, si le moteur tourne à une grande vitesse, il produit une chaleur qui provoque sa dilatation, une augmentation de la longueur de son diamètre. C’est-à-dire que le changement de température augmente le volume du segment en diamètre. Ensuite, les deux extrémités du segment se touchent très fort que ce dernier gratte aussi fort la chemise. Ce qui entraîne le serrage du moteur.

Par ailleurs, le manque d’huile dans le moteur peut aussi causer son serrage. Vous devez savoir que la durée d’huile dans le moteur dépend de la vitesse à laquelle tourne le moteur. Plus la vitesse est élevée, plus la durée d’huile dans le moteur diminue.

A lire en complément : Comment passer à la moto cross électrique sans trop dépenser

En outre, le manque de carburant dans une moto peut aussi causer le serrage de son moteur. Si au cours de votre trajet, vous tombez en panne de carburant et qu’il n’y a plus assez d’huile, il peut y avoir serrage du moteur. Pour finir, si votre carburateur n’est pas entretenu régulièrement, votre moteur peut serrer.

Symptômes et conséquences d’un serrage moteur

Lorsque vous constatez un marquage pesant du côté échappement du piston et un très bas du côté opposé, il y a serrage qui se prépare. Aussi, le film d’huile se trouvant entre le piston et la chemise peut se brûler sous l’effet de la chaleur des gaz d’échappement. Il est question dans ce cas d’un serrage qui se provoque par la faible quantité de mélange.

Le type de serrage définit les répercussions possibles. En effet, s’il s’agit d’un simple serrage, seul le piston est touché. Vous devez de ce fait le changer. Toutefois, ce type de serrage peut endommager le cylindre. Il est donc préférable de le vérifier.

Dans le deuxième cas, c’est-à-dire pour un serrage fort, il a plus de répercussions. Ici, le cylindre est gravement touché, ce qui provoque un blocage du moteur. Vous devez non seulement démonter le moteur, mais changer aussi tous les pistons ainsi que les segments, le cylindre sans oublier les roulements.

Comment éviter un serrage moteur ?

Maintenant que vous savez les conséquences d’un serrage moteur, nous allons voir comment l’éviter. Comme première prévention, vous devez veiller à ce que la quantité de mélange soit bien dosée et respecte les normes requises par le constructeur. Une huile de qualité optimale est recommandée pour éviter la surchauffe du moteur.

Il faut un entretien régulier du moteur afin de vérifier le niveau d’huile et aussi changer systématiquement les filtres quand cela s’avère nécessaire. Vous devez veiller à ce que les bougies soient nettoyées ou changées conformément aux instructions du fabricant.

Lors des démarrages, si votre moto présente des difficultés (toux), ne forcez pas son fonctionnement en accélérant brusquement. Effectivement, ces actions peuvent provoquer un refoulement ou endommager votre machine. Ces astuces simples mais efficaces permettent donc non seulement d’éviter les risques liés au serrage moteur, mais aussi d’allonger la durée de vie utile du moteur.

Nous espérons vivement que cet article aura aidé nos lecteurs à mieux comprendre ce qu’est un serrage moteur et surtout comment l’éviter grâce à des préventions élémentaires.

Que faire en cas de serrage moteur ?

Même en prenant toutes les précautions nécessaires, il arrive parfois que le pire se produise. Si votre moteur est serré, la première chose à faire est de couper immédiatement l’alimentation en carburant. Cela permettra d’arrêter le processus de combustion et d’éviter des dommages encore plus importants.

Vous devez vérifier si une quantité suffisante d’huile circule dans le moteur. Dans certains cas, un simple manque d’huile peut causer un serrage moteur. Si c’est le cas, remédiez à cette situation avant de redémarrer votre moto.

Si tout semble être en ordre au niveau du niveau d’huile et qu’un démontage du cylindre montre des rayures sur celui-ci ou sur le piston, cela signifie que la réparation sera coûteuse et complexe. Il faut faire appel à un professionnel qui pourra effectuer une estimation des coûts.

Si vous soupçonnez que votre moto a subi un serrage moteur, n’hésitez pas à contacter rapidement un mécanicien qualifié. Les dommages causés peuvent être très graves et affecter gravement la performance globale du moteur. Une intervention rapide peut souvent limiter les dégâts.

Malgré tous les efforts fournis pour éviter le phénomène du serrage moteur, il peut arriver qu’il survienne quand même. En ce sens, il faut savoir quoi faire face à cette situation pour éviter une aggravation éventuelle et sauver votre moteur.

vous pourriez aussi aimer