Guide d’assurance auto pour les conducteurs débutants

Lorsqu’il est question d’assurance pour les conducteurs novices, de nombreuses discussions surgissent toujours. En effet, il s’agit toujours d’un débat extrêmement épineux. Les prix varient non seulement en fonction de la compagnie d’assurance, mais aussi en fonction de plusieurs autres facteurs. On peut citer l’âge du nouveau conducteur, sa profession, le modèle de la voiture, etc. Voici un guide qui peut aider les débutants à mieux comprendre l’assurance automobile.

Quel sens donner au terme de conducteur débutant ?

Tout d’abord, il est nécessaire de clarifier le concept dont nous parlons. Qui est ce fameux conducteur novice ? C’est une personne qui est titulaire d’un permis C ou B depuis moins de trois ans.

A lire également : Changer d'assurance auto : est-ce possible à tout moment ?

On ne peut pas parler de conducteur novice si le permis C a été obtenu en premier. En effet, plus de 3 ans peuvent s’être écoulés depuis la date d’obtention du permis. Une fois les trois ans écoulés, on ne peut plus parler de « conducteur novice ».

Quelles sont les limites légales pour les conducteurs novices ?

Sur les autoroutes, les conducteurs novices ne peuvent pas dépasser la limite de 100 km/heure. Sur les grandes routes extra-urbaines, cette limite est considérablement abaissée, à 90 km/h.

A lire aussi : Comment résilier une assurance auto Matmut ?

Ces limites sont effectives dès le premier jour suivant l’obtention du permis de conduire. Comme nous l’avons déjà dit, elles sont valables pendant trois ans. Les limitations de vitesse générales s’appliquent ensuite (130 km/h sur les autoroutes et 110 km/h sur les routes principales).

Pour les deux (novices et non conducteurs), des limitations générales de vitesse s’appliquent dans les centres-villes (50 km/h). Par ailleurs, sur les routes secondaires, elles sont de 90 km/h. Ceux qui ne respectent pas les limitations de vitesse sont passibles d’amendes, dont le montant varie en fonction du type d’infraction.

Combien coûte une première police d’assurance ?

Il est impossible de donner une réponse précise à cette question. En effet, plusieurs facteurs sont pris en compte pour calculer le coût d’une assurance. En moyenne, le prix d’une police d’assurance pour un conducteur novice varie de 1 200 à 3 000 euros par an. Dans certains cas, il est possible de bénéficier de diverses réductions.

Dans ces cas, la prime d’assurance pour un conducteur novice est : considérablement réduite. Mais ce n’est pas tout : les paramètres de coût varient également en fonction de la zone géographique. En effet, ils varient du Sud au Nord et des centres urbains dans lesquels on circule.

Facteurs de pénalisation pour les nouveaux conducteurs

Lorsqu’un conducteur qui vient d’obtenir son permis de conduire souscrit une nouvelle police, il existe 3 facteurs pénalisants. Ils conduisent inévitablement à une augmentation significative de la prime d’assurance à payer. Dans le détail, il y a 3 éléments à prendre en compte.

La classe universelle (CU)

Sauf mention contraire, les conducteurs novices ont droit à la classe de mérite de départ CU 14. Elle est calculée sur une échelle de 1 à 18 par ordre croissant de dangerosité potentielle au volant. Cette classification est utilisée par toutes les compagnies d’assurance pour l’assurance responsabilité civile automobile et motocycliste. La classe universelle est particulièrement importante car elle détermine la prime d’assurance.

Le jeune âge

Selon les statistiques, les jeunes de moins de 25 ans causent plus d’accidents que les autres. C’est pourquoi les compagnies d’assurance appliquent une prime sur le coût final de l’assurance responsabilité civile automobile.

Permis de conduire nouvellement obtenu

Comme pour le jeune âge, le permis de conduire nouvellement obtenu est également un facteur de risque supplémentaire. Il influe sur la prime finale de l’assurance responsabilité civile automobile.

vous pourriez aussi aimer