Comment utiliser un éthylotest ?

Dans la catégorie des méthodes de contrôle d’alcoolémie connues à ce jour, l’éthylotest figure parmi les plus sollicitées. Il représente un procédé de contrôle chimique et/ou électronique, dont la fonction principale est de définir le niveau d’alcool dans l’air expiré par un conducteur de véhicule. L’Ethylotest est d’ailleurs attesté pour son efficacité depuis quelques années, et est entrée dans les exigences de conduite. Malheureusement, nombreuses sont les personnes qui ne maîtrise pas son usage. Comment utiliser donc un éthylotest ? Lisez ce guide pour l’apprendre.

Ethylotest chimique

L’éthylotest chimique est désigné depuis 2018, comme le véritable maître de conduite dans un véhicule. Plus précisément, elle a pour rôle d’attester si un conducteur est en état de prendre le volant ou pas. Son principe est basé sur une détection du niveau d’alcoolémie, par réponse chimique d’un réactif en tube, au contact du souffle. Ceci dit, pour réaliser un test d’alcoolémie à l’éthylotest chimique, quelques étapes sont à suivre. Pour commencer, il faut retirer le tube du ballon d’éthylotest. Juste après, il importe de faire pression sur les deux extrémités du tube, pour percer le filtre d’étanchéité.

A lire également : Conduite de moto : les principaux éléments de sécurité à ne pas négliger

Ensuite, le conducteur doit souffler dans le ballon ; le souffle devra être unique et ininterrompu, d’où la nécessité de prendre une profonde inspiration. Pour finir, placez l’embout bleu du tube-test dans l’orifice bleu du ballon, avant de dégonfler entièrement ce dernier. Une fois cette étape terminée, le conducteur attendra au bout de 2 min pour consulter le résultat de son test. Si le contenu du tube (cristaux) reste jaune, alors le test est négatif. Mais, s’il passe au vert, le test est considéré comme positif et le conducteur n’a pas le droit de conduire.

Ethylotest électronique

Dans la même lancée que l’éthylotest chimique, l’éthylotest électronique sert à connaître l’état d’alcoolémie d’un chauffeur. Son procédé est juste un peu plus différent, car fonctionne par calcul de taux. Ainsi, l’éthylotest électronique mesure directement l’alcoolémie dans l’air expiré par le chauffeur. Mieux, le fonctionnement de ce dernier est aussi facile que celui de l’éthylotest chimique. Premièrement, l’éthylotest doit être mis en marche. Après quelques instants, un signal sera émis lorsque l’éthylotest aura chauffé.

A lire aussi : Les accessoires incontournables pour équiper votre moto

Deuxièmement, le conducteur pourra souffler dans l’embout de l’appareil, une fois l’appareil chauffé. Le souffle devra se faire continuellement, jusqu’à ce que le signal sonore ou visuel jadis enclenché, s’arrête. Troisième et dernièrement, le conducteur passant le test devra patienter pendant quelques seconds environs. Au bout de ce petit temps, le résultat s’affichera à l’écran de l’éthylotest électronique. Par ailleurs, lorsque le résultat est négatif, l’appareil affiche uniquement le taux. Dans le cas contraire, le résultat s’accompagne de signaux sonores, lumineux et/ou visuels à l’écran.

Les étapes à suivre pour réaliser un test d’alcoolémie avec un éthylotest

Maintenant que nous avons vu comment fonctionnent les deux types d’éthylotest, il faut noter qu’il faut être rigoureux et suivre scrupuleusement les indications fournies par l’éthylotest. Voici donc la marche à suivre.

Assurez-vous que l’appareil soit bien chargé ou rempli selon le type d’éthylotest utilisé (chimique ou électronique). Il doit aussi être nettoyé et vérifié avant chaque utilisation.

Il existe plusieurs marques et modèles différents sur le marché, chacun ayant ses propres caractéristiques et instructions spécifiques à respecter pour garantir une bonne mesure.

Si vous venez de boire de l’alcool ou si vous utilisez votre voiture après avoir bu récemment, attendez au moins 20 minutes avant de réaliser le test afin que l’alcool présent dans votre bouche n’influence pas le résultat.

Soufflez dans l’embout prévu à cet effet avec une expiration continue pendant quelques secondes jusqu’à ce que vous entendiez un bip sonore ou visualisiez un indicateur lumineux sur l’écran LCD.

Lorsque le test est terminé, l’éthylotest affiche un taux d’alcoolémie en grammes par litre de sang (g/L). Si ce taux est supérieur à 0,5 g/L, vous ne devez pas conduire.

Respecter ces étapes permet une utilisation optimale et efficace de votre éthylotest afin d’avoir des résultats fiables sur votre alcoolémie. C’est donc primordial si vous souhaitez utiliser cet outil pour éviter tout accident et respecter les lois en vigueur relatives à la sécurité routière.

Comment interpréter les résultats de votre éthylotest pour savoir si vous êtes en état d’ébriété

Une fois que vous avez effectué votre test d’alcoolémie, pensez à bien savoir comment interpréter les résultats pour déterminer si vous êtes en état d’ébriété ou non. Les résultats de l’éthylotest peuvent varier selon le type et la marque de l’appareil utilisé. Voici quelques indications générales :

• Si votre taux d’alcool dans le sang (TAS) est égal ou inférieur à 0,2 g/L : cela signifie que vous n’avez pas consommé suffisamment d’alcool pour être considéré comme étant en état d’ébriété.

• Si votre TAS se situe entre 0,2 et 0,5 g/L : cela indique une concentration faible à modérée d’alcool dans le sang. Bien qu’il ne soit pas illégal de conduire avec un taux compris dans cette fourchette, il peut y avoir des effets tels que des diminutions du temps de réaction et une altération du jugement.

• Si votre TAS dépasse 0,5 g/L : c’est là où les choses deviennent dangereuses. Conduire avec un tel niveau est non seulement illégal, mais aussi très risqué car vos capacités sont fortement altérées.

Pensez à bien noter que ces valeurs ne sont données qu’à titre indicatif et qu’il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer la mesure du TAS tels que l’âge, le poids corporel ou encore la présence ou non de nourriture dans l’estomac.

Si malgré tout, vous avez des doutes sur vos capacités à prendre le volant après avoir consommé des boissons alcoolisées, il est toujours préférable de vous abstenir et de chercher une alternative pour rentrer chez vous en toute sécurité.

vous pourriez aussi aimer