Aide au permis de conduire : la Caf s’engage

L’examen de passage du permis de conduire a un cout. Or, certaines personnes désireuses d’obtenir un permis de conduire n’ont pas toujours les moyens nécessaires pour cela. Si tel est votre cas, il vous est possible de bénéficier des financements de la part des institutions, dont la Caisse d’Allocations familiales (Caf). La condition étant de remplir les critères exigibles.

Que propose la Caisse d’Allocations familiales ?

L’aide au permis de conduire (Caf) est une subvention ou un prêt offert par la Caisse d’Allocations familiales. Elle est destinée à des personnes dépourvues de moyens nécessaires pour obtenir leur permis de conduire. Cette aide est précisément offerte à des allocataires de son institution dont le quotient familial est inférieur à 900 euros.

A découvrir également : Voitures électriques : bénéfices, limites et avancées technologiques récentes

Mais avant de postuler, il convient de savoir dans quels cas cette aide peut vous être allouée.

Quelles aides peut offrir la Caisse d’Allocations familiales ?

La Caf peut vous octroyer une aide au permis de conduire dans la mesure où vous souhaitez faire un bilan de compétences ou un diagnostic mobilité validant la nécessité et la capacité à obtenir le permis de conduire.

A lire également : À la découverte des meilleurs blogs automobile !

Vous pouvez également prétendre à cette offre avec votre famille. Dans ce cas, il faut que la demande soit relative à une insertion professionnelle. Comme vous pouvez vous imaginer, il faut fournir certains documents. En tant que demandeur, vous devez présenter un contrat de travail, une attestation de formation qualifiante voire une promesse d’embauche, s’il y en a.

En plus de cela, les allocataires demandeurs doivent avoir un enfant à charge. Étant classée dans la catégorie des familles ayant un revenu bas, vous devez également bénéficier d’une prestation familiale ou sociale.

Quel est le montant de l’aide allouée par la Caisse d’Allocations familiales ?

Dans la mesure où votre requête au financement à la formation est validée, vous recevrez environ 1200 euros. Ceci va vous permettre de supporter les frais de permis estimés en France à 1800 euros depuis l’année 2020.

Toutefois, il faut noter que la Caisse d’Allocations familiales n’offre pas d’aide pour le Code de la route. Pour en bénéficier, il existe une procédure.

Quelle est la démarche pour faire la demande d’aide au permis à la Caisse d’Allocations familiales ?

Il vous est impossible de bénéficier de la moindre subvention si vous n’avez pas fait de demande d’aide. Avant d’espérer avoir quoi que ce soit, il faut souscrire.

Elle se fait par l’intermédiaire d’un travailleur social. Ceci va permettre à la commission compétente de se prononcer sur votre requête. C’est en effet celui-ci qui doit transmettre votre demande d’aide au permis Caf à l’institution sus évoquée, soit par mail, soit par la poste.

Si votre demande est envoyée par mail, il est important de préciser la nature de ladite demande dans l’objet du mail. Si par contre elle est envoyée par la poste, il convient de préciser que le courrier est adressé au Service cohésion sociale, en mentionnant ledit service sur l’enveloppe.

Toutefois, quel que soit le moyen choisi pour transmettre votre demande,  il est nécessaire de télécharger le formulaire. Après l’avoir rempli, ledit formulaire peut être transmis à la Caisse d’Allocations familiales. Dès que c’est fait, vous devez prendre votre mal en patience.

vous pourriez aussi aimer