Comment régler un angle de pincement 208?

Le réglage d’un angle de pincement est communément appelé « parallélisme ». Il s’agit notamment de l’un des dispositifs de la géométrie d’une voiture. Le parallélisme représente en effet la redirection de l’angle formé par l’axe des roues. Il est exprimé en millimètres ou en degrés. Il est important de bien effectuer le parallélisme entre les roues avant et arrière, et ce, de manière indépendante. Comment donc régler un angle de pincement pour une Peugeot 208 ?

La préparation de la voiture

Dans l’objectif de régler à bien l’angle de pincement de votre Peugeot 208, vous devez dans un premier temps la préparer.

A lire en complément : Choisir un Vélo Électrique Léger pour un Meilleur Confort de Cyclisme

La tâche que vous aurez à effectuer à cet effet est la pression des pneus. Elle doit obligatoirement se conformer aux ‘’préconisateurs constructeur’’. Il est important de rappeler que la pression recommandée se trouve sur une étiquette à l’intérieur du clapet du réservoir. Vous pouvez aussi la retrouver dans la boîte à gants ou dans l’arête d’une des portières.

Vous devez vous atteler à gonfler les pneus à la bonne pression. Cela vous permet d’obtenir des mesures justes au cours du parallélisme.

A lire également : Optimisez la durée de vie de votre véhicule avec ces astuces d'entretien essentielles

Dans la même lancée, vous ne pouvez nullement manquer de consulter les recommandations du constructeur Peugeot en ce qui concerne la géométrie et les dimensions de votre 208. Elles sont le plus souvent inscrites dans le carnet d’entretien ou dans la revue technique de votre véhicule.

La mesure du parallélisme

La deuxième étape pour réussir le réglage de l’angle de pincement de votre 208 est la mesure du parallélisme. Pour ce faire, vous allez en premier lieu tracer un repère sur les roues au milieu de la bande de roulement. Ensuite, vous pousserez votre véhicule à la main sur quelques mètres. Cette disposition permet de positionner droitement les roues. Sur une surface bien plane, vous vous attèlerez de centrer le volant et de l’immobiliser en position médiane.

Pour mesurer le parallélisme, il est recommandé d’utiliser une ficelle non élastique ou un fil rigide. Ces accessoires disposent de la capacité à ne pas se soumettre au vent. N’hésitez également pas de demander de l’aide à quelqu’un pour la mesure de chaque essieu. Vous devez notamment évaluer l’avant et l’arrière de vos roues.

Enfin, vous calculerez la différence entre les deux mesures précédentes. Il est opportun de noter qu’un bon parallélisme est identique à l’avant et à l’arrière. Dans le cas du pincement, vous devrez normalement remarquer une ‘’longueur inférieure à l’avant’’.

Le réglage proprement dit de l’angle de pincement de la 208

Il faut déjà savoir que le réglage de l’angle de pincement s’opère au niveau des rotules de direction. Il s’agit concrètement des pièces reliant la colonne de direction aux roues des voitures.

Pour donc régler l’angle de pincement de votre Peugeot 208, vous devez desserrer le contre-écrou de la rotule de direction tout en maintenant la pièce. Vous exécuterez cette tâche avec une clef plate.

Par la suite, vous terminerez le parallélisme de votre voiture en tournant la rotule. Puisqu’il s’agit d’un cas de pincement, vous le ferez dans le sens spécifique. Cette méthode est nommée « direction à crémaillère ». Toutefois, vous pouvez aussi utiliser une autre technique à ce niveau. Il est notamment question de la « suspension à double triangulation ». Elle consiste concrètement à manipuler les manchons de réglage avec une clef spéciale.

La vérification des pièces liées à l’angle de pincement

Une fois le réglage de l’angle de pincement effectué, pensez à bien vérifier que toutes les pièces liées à cette opération sont en bon état. Cela comprend notamment les rotules, mais aussi les amortisseurs et la suspension.

Effectivement, des suspensions endommagées, une usure prématurée des pneus ou encore un déséquilibre dans l’usure peuvent être le signe d’un dysfonctionnement au niveau du système de direction. Pour toute intervention mécanique spécifique, pensez à bien vérifier le pincement et il est toujours préférable de consulter un professionnel. Cette option peut s’avérer plus onéreuse qu’un réglage maison ou improvisé mais elle garantit généralement une qualité supérieure et surtout une sécurité optimale pour vous et vos passagers.

La vérification régulière des différents composants du véhicule est essentielle pour assurer sa fiabilité sur la route.

Les bénéfices d’un angle de pincement bien réglé pour la tenue de route de la voiture

Un angle de pincement correctement réglé est crucial pour la tenue de route d’un véhicule. En effet, un mauvais réglage peut entraîner une usure irrégulière des pneus et donc une diminution de leur adhérence sur la route.

Si l’angle de pincement est trop positif, les pneus s’useront plus rapidement à l’extérieur, tandis qu’un angle négatif provoquera cette fois-ci davantage d’usure sur la partie intérieure du pneu. Cela peut entraîner une réduction significative du contact avec le sol et, par conséquent, causer des problèmes au niveau de la stabilité et du freinage.

Un bon angle de pincement permet aussi d’avoir une meilleure précision dans le placement des roues lorsqu’on tourne le volant. Le véhicule se manoeuvre alors avec plus d’aisance, ce qui améliore grandement sa conduite.

Pensez à bien régler l’angle de pincement afin non seulement d’éviter toute usure prématurée, mais aussi pour assurer un maintien optimal sur chaussée mouillée ou glissante. La sécurité routière passe avant tout !

vous pourriez aussi aimer