7 conseils pour peindre une voiture en hiver

Archives constructeur Nissan Juke II en production 2019 dans l’usine de Sunderland, au Royaume Uni

La température ambiante a un impact direct sur les propriétés rhéologiques des peintures, les durcisseurs, les vernis et les mastics. Pour cela, il faudra adapter le processus de préparation, d’application et de séchage de la peinture. Découvrez dans cet article 7 conseils pour peindre une voiture en hiver.

Utiliser des additifs spéciaux

Pour limiter l’impact de la fraîcheur sur la peinture, il est recommandé d’utiliser des actifs spéciaux. Ceux-ci permettent d’accélérer le processus de séchage et de durcissement des bases de couleur. Ils sont faciles à utiliser et appliquer. Comme additif spécial, vous pouvez par exemple utiliser le WA/6080 FAST DRY ADDITIVE. Cet additif permet d’optimiser la réparation dans des conditions extrêmes de basse température et haute humidité. Pour un rendu optimal, il est recommandé de rajouter au mélange de couleur finale 5 % de l’additif.

A lire aussi : Où trouver son code NEPH sur son permis ?

Respecter rigoureusement la température d’utilisation et de stockage de la peinture

Les peintures de carrosserie sont des produits chimiques. En cas de température trop basse, les propriétés de ces produits peuvent varier. Pour obtenir une bonne réaction chimique entre la peinture de la carrosserie et le durcisseur, le mélange doit être appliqué entre 20 et 25⁰C. Le produit doit être stocké dans un environnement de la température ambiante comprise entre 15 et 30⁰C. Lorsqu’elle est conservée dans un environnement dont la température est inférieure à 15⁰C, cela peut influencer la viscosité et l’aptitude de la peinture à la pulvérisation. Dans des conditions de froid extrême, il est conseillé de stocker les produits à base d’eau à une température supérieure à 5⁰C pour qu’ils ne gèlent pas.

Augmenter si nécessaire la dilution du mélange

La viscosité des peintures s’accroît sous l’effet du froid. Vous devez donc prêter attention à la température et à l’aspect du produit lors de la préparation de votre mélange. Si la peinture est froide, sa viscosité sera plus élevée. Dans ce cas, vous devez ajuster sa viscosité en augmentant la dilution. Vous devez veiller à ne pas trop diluer le mélange. Lorsqu’il est trop dilué, cela affaiblit le pouvoir couvrant du produit lors de la réparation.

A lire en complément : Choisir un Vélo Électrique Léger pour un Meilleur Confort de Cyclisme

Peindre la voiture en cabine

Pour obtenir une bonne réparation, il est conseillé de tempérer la voiture ou les pièces à réparer en cabine. En effet, la température du support à tempérer dépend de la température ambiante. La cabine vous aide à limiter l’impact de la température ambiante et de l’humidité sur le support. Elle permet aussi d’accélérer les processus d’application et de réduire le temps de séchage.

Réaliser l’application à une température légèrement au-dessus de celle du point de rosée

La surface de la carrosserie serait trop froide lorsque la voiture est exposée aux intempéries durant une journée d’hiver. Si vous faites entrer en cabine la voiture sans une mise en température préalable, vous pouvez faire face à un problème de manque d’adhérence lorsque le produit est appliqué. Cela est récurrent dans les environnements très humides. Pour éviter cela, il est recommandé d’appliquer la peinture avec une température minimale de 3⁰C au-dessus de la température de point de rosée.

Bien préparer la surface

Avant de commencer par appliquer la peinture, vous devez bien laver et nettoyer la carrosserie afin d’éliminer toutes les traces de saleté. Cela vous permettra d’obtenir une finition optimale. Il faudra utiliser de l’eau et du savon pour effectuer ce nettoyage.

Augmenter le temps d’évaporation

En hiver, les peintures mettent du temps à s’évaporer à cause de l’humidité ou des températures basses. Il est conseillé d’augmenter légèrement le temps d’évaporation par rapport aux indications du fabricant. Cela permet de garantir un bon séchage et une meilleure adhérence de la peinture au support.

Protéger la voiture des conditions hivernales avant la peinture

Lorsqu’on décide de peindre une voiture en hiver, il est primordial de prendre des mesures préventives pour protéger le véhicule des conditions climatiques rudes. Effectivement, ces dernières peuvent compromettre la qualité et l’efficacité du processus de peinture.

La première étape consiste à choisir un emplacement approprié pour réaliser les travaux. Privilégiez un garage ou tout autre endroit couvert qui garantit une protection contre les intempéries telles que la pluie, la neige ou encore le gel. Une température ambiante stable sera aussi bénéfique pour assurer un séchage optimal de votre peinture.

Avant d’entamer le processus de peinture, pensez à bien nettoyer soigneusement la surface du véhicule. Utilisez un dégraissant spécifique afin d’éliminer toutes traces de graisse, d’huile ou autres contaminants présents sur la carrosserie. Un lavage minutieux avec un savon non abrasif suivi d’un rinçage abondant sont aussi indispensables pour obtenir une surface propre et exempte de poussières.

Une fois cette étape accomplie, procédez à l’étape du ponçage qui permettra d’améliorer l’adhésion de la nouvelle couche de peinture. Utilisez du papier abrasif fin et effectuez des mouvements circulaires réguliers tout en veillant à ne pas exercer une pression excessive sur la surface afin d’éviter toute altération indésirable.

Après avoir achevé ces préparatifs nécessaires, appliquez une sous-couche protectrice avant d’effectuer le travail de peinture proprement dit. Cette sous-couche aidera à sceller la surface et fournira une meilleure adhérence pour la couche de finition.

Choisissez une peinture adaptée aux conditions hivernales. Optez pour des produits spécialement formulés pour résister au froid et qui offrent une meilleure protection contre les variations de température.

Enfin, pensez à bien protéger votre voiture des conditions hivernales avant d’entreprendre le processus de peinture. En suivant ces conseils, vous vous assurez d’un résultat impeccable et durable même en période froide. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous avez des doutes ou si vous manquez d’expérience dans ce domaine précis.

Utiliser un système de chauffage adéquat pour maintenir la température idéale pendant le processus de peinture

Pour garantir une peinture de qualité en hiver, vous devez choisir un système qui offre une chaleur uniforme et constante afin d’éviter tout refroidissement prématuré de la peinture. Une variation brusque de température pourrait entraîner des problèmes tels que des irrégularités dans le revêtement ou même des craquelures.

Veillez à installer le système de chauffage correctement en prenant en compte toutes les zones du véhicule qui nécessitent d’être peinturées. Assurez-vous aussi qu’il n’y a pas d’obstacles susceptibles de bloquer la diffusion homogène.

vous pourriez aussi aimer