Comment payer la TVA d’un véhicule acheté à l’étranger ?

Le paiement de la TVA est l’une des formalités auxquelles on fait souvent face lorsqu’on décide d’acheter un véhicule. Les véhicules achetés à l’extérieur ne font pas exception à la règle. Mais il est facile de se perdre dans les démarches lorsqu’on ne sait pas s’y prendre. Comment payer la TVA d’un véhicule acheté à l’étranger ? Si vous cherchez une réponse à cette question, vous vous trouvez au bon endroit. Découvrez dans la suite de cet article, l’essentiel à savoir à ce sujet.

Véhicule acheté dans un pays de l’Union européenne : Comment payer la TVA ?

Les procédures de paiement de la TVA d’un véhicule acheté à l’étranger diffèrent un peu en fonction de plusieurs facteurs dont l’état du véhicule.

A découvrir également : Pourquoi est-il important de nettoyer régulièrement les sièges auto en tissu ?

Achat d’un véhicule neuf

Un véhicule neuf est celui qui au jour de son importation en France a au plus 6 mois après sa première mise en circulation. Aussi, les véhicules ayant au plus 6000 Km au compteur entrent dans cette catégorie. En ce qui concerne ces types de véhicule, le paiement de la TVA se fait en France. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre dans l’un des services en charge des impôts. Soit, vous vous rendez au service du trésor ou dans le service des impôts de votre domicile. Le taux de cette taxe est évalué à 20%.

Achat d’un véhicule d’occasion

Un véhicule d’occasion est défini comme tout véhicule qui a plus de six mois et dont le compteur affiche un kilométrage au-delà des 6000 Km. Dans ce cas, la qualité de l’acheteur et du vendeur entre en jeu. En effet, si vous êtes un particulier et que vous achetez un véhicule d’occasion auprès d’un vendeur professionnel, vous êtes appelés à payer la TVA étrangère. Autrement, vous allez vous conformer aux dispositions fiscales du pays en question et vous n’aurez plus à payer la TVA en France. Mais si le vendeur de véhicule est aussi un particulier, vous n’aurez pas à payer cette taxe ni dans le pays d’achat ni en France.

A lire aussi : Les dernières tendances du design automobile à ne pas manquer

En outre, si vous êtes un assujetti et que vous achetez un véhicule d’occasion chez un professionnel dans un pays de l’UE, vous devez payer la TVA. Pour réaliser cette opération vous devez vous baser sur la déclaration de TVA périodique et cela se fait à la réception du véhicule. Vous aurez aussi besoin de la facture du vendeur professionnel pour payer cette taxe. Mais, si cette facture ne vous parvient pas dans un bref délai après la réception du véhicule, vous pourrez établir un quitus. Ce dernier vous permettra de payer la TVA.

black bmw m 3 on road during daytime

Véhicule acheté dans un pays hors de l’Union européen : Comment payer la TVA ?

Au cas où vous avez acheté votre véhicule dans un pays qui n’est pas dans l’Union européenne, le processus de paiement de la TVA est unique. En effet, que le véhicule soit neuf ou d’occasion, vous devez vous soumettre aux règles de l’importation. Cela ne changera pas quelle que soit la qualité du vendeur. Ainsi, pour payer la TVA dans ce cas, vous aurez à payer dans un premier temps le droit d’importation de la voiture aux services douaniers.

Ces droits ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Il vous revient donc de vous renseigner à ce sujet pour le pays de provenance de votre véhicule. Une fois que vous avez réglé les droits d’importation du véhicule, vous pouvez maintenant payer la TVA sur ces droits à la douane. C’est d’ailleurs ce paiement qui vous donnera accès à votre véhicule.

En somme, le processus de paiement de la TVA d’un véhicule acheté à l’étranger prend différentes formes. Il peut arriver que vous la payiez une fois de retour en France (c’est le cas de l’acquisition d’un véhicule neuf dans un pays de l’UE). Il peut aussi arriver que vous effectuiez ce paiement dans le pays d’achat. Vous savez à présent l’essentiel sur comment payer la TVA d’un véhicule acheté à l’étranger. A vous de jouer !

Les documents nécessaires pour payer la TVA sur un véhicule acheté à l’étranger

Lorsque vous achetez un véhicule à l’étranger, il faut fournir les documents nécessaires pour payer la TVA. Dans le cas contraire, vous risquez des désagréments lors des formalités douanières. Les autorités fiscales françaises exigent certains documents avant que la TVA ne soit payée.

En premier lieu, vous devez disposer d’une facture qui prouve que l’achat a été effectué et qui mentionne toutes les informations sur le vendeur et l’acheteur. La facture doit aussi contenir tous les détails sur le véhicule en question. Elle doit indiquer son modèle, sa marque et surtout son coût total (incluant éventuellement les frais annexés).

Le deuxième document nécessaire est une copie du certificat de conformité européen (COC). Ce dernier est obligatoire dans toute l’Union Européenne. Il atteste que votre voiture répond aux normes techniques en vigueur dans votre pays d’origine ou d’importation.


Pensez à vous munir du titre de propriété ou du contrat de vente officiel. Cela peut être par exemple un acte notarié ou une attestation signée par le vendeur.

Pour terminer, si vous avez acheté un véhicule neuf dans un pays membre de l’UE, veuillez conserver une preuve d’immatriculation temporaire octroyée par ce même pays pour justifier que la période transitoire entre la sortie du véhicule de ce pays et son entrée en France est régulière.


Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle représente les documents essentiels que vous devez avoir à portée de main pour payer la TVA d’un véhicule acheté à l’étranger. Il faut s’assurer auprès des autorités fiscales françaises s’il y a des documents supplémentaires à fournir selon votre cas spécifique.

Les conséquences fiscales en cas de non-paiement de la TVA sur un véhicule importé

Le non-paiement de la TVA sur un véhicule importé peut avoir des conséquences fiscales. Effectivement, les autorités douanières peuvent vous réclamer le paiement de la TVA due ainsi que des pénalités, qui peuvent représenter une somme conséquente. Si vous ne pouvez pas prouver que vous avez bien payé la TVA en question, cela peut entraîner une saisie du véhicule et même son immobilisation.

Il est donc primordial de payer la TVA à l’achat d’un véhicule importé pour éviter tous ces problèmes. Il faut savoir qu’il existe aussi une obligation de déclaration à remplir auprès des services fiscaux français lorsque l’on achète un véhicule hors UE. Dans cette déclaration, vous devez indiquer le paiement de la TVA lorsqu’on achète un véhicule étranger. Cela concerne principalement les travailleurs frontaliers qui utilisent leur voiture personnelle pour se rendre au travail dans un autre pays européen mais aussi les personnes déménageant vers la France depuis l’étranger avec leur voiture personnelle par exemple.

Dans ces situations particulières, il faudra justifier que toutes les conditions sont remplies, comme notamment être déjà propriétaire du véhicule avant votre installation en France ou encore utiliser ce dernier uniquement pour vos trajets domicile-travail.

Il ne faut pas prendre à la légère les formalités de paiement de la TVA liées à l’achat d’un véhicule importé. Les conséquences fiscales en cas de non-paiement peuvent être très lourdes et être source de complications administratives. Il est donc recommandé d’être vigilant sur ce point et de respecter toutes les règles en vigueur pour éviter tout désagrément potentiel.

vous pourriez aussi aimer